Comment aménager une cave en pièce à vivre ?

N'hésitez pas à partager !

Suite à la cherté de l’immobilier, de nombreuses personnes essaient de transformer leur cave en pièce à vivre. Ce système est beaucoup plus avantageux, car il s’agit d’une pièce déjà existante qu’il faut juste aménager une cave. Cependant, la mise en œuvre de ce projet atypique requiert le respect de certaines règles et la prise en compte de certains facteurs.

Quelles sont les démarches administratives à accomplir pour aménager sa cave ?

Ahurissant, mais tout à fait possible, la transformation d’une cave à vivre impose l’engagement d’une démarche administrative. Cette démarche à la mairie a pour objectif de se procurer ou non une autorisation. Si vous habitez une zone inondable ou sujette aux risques technologiques, la mairie peut vous interdire cet aménagement pour des raisons sanitaires.

Il est donc conseillé de se renseigner au préalable sur les autorisations nécessaires à l’aménagement et surtout pour signaler le changement de destination de la cave. La mairie vous fera remplir en cas d’autorisation une déclaration de travaux si la surface à aménager est comprise entre 5 et 20 m2.  À 40 m2, si la localité est régie par un POS ou un PLU, il vous faudra remplir un permis de construire.

Même si la cave est une pièce habituellement basse de plafonds, vous devez la déclarer auprès des impôts comme surface habitable si la hauteur séparant le plafond du sol fait 1m80. Aussi devriez-vous avoir l’approbation de la copropriété si vous habitez une résidence ou un immeuble.

Les étapes d’aménagement d’une cave ?

Pour aménager une cave trois facteurs cruciaux sont à prendre en compte afin de rendre cette pièce habitable, il s’agit notamment de l’isolation, la ventilation et de la luminosité. Ces trois éléments font de la cave un lieu sain, confortable et habitable.

lumière dans une cave

Avant de procéder à l’isolation, il faut au préalable traiter l’humidité afin d’éviter la détérioration des murs par la montée des eaux bloquées dans le sol. Le traitement de l’humidité étant anodin, il est préférable de faire appel à un expert dans le domaine. Une fois le problème d’humidité réglée, passez ensuite à l’isolation des murs afin de maintenir la pièce chaude.

Généralement construite pour garder stable la température, il peut arriver que la cave soit fraîche à votre gout. Vous devez donc tenir compte de l’isolation existante dans la maison pour pouvoir mettre en place celle de la cave, car elle doit être performante et y être adaptée.

Sans une ventilation, il est impossible d’assainir la pièce. Souvent pourvu de soupiraux qui assurent sa ventilation, il est nécessaire d’y apporter des modifications pour ne pas faire face aux moisissures, aux champignons ou aux bactéries. Pensez donc à adapter la pièce au système de ventilation existant dans la maison.

La dernière étape consistera donc à éclairer la pièce en y installant malgré les ouvertures extérieures, un puits de lumière ou un saut de loup. Ceux-ci attireront la lumière naturelle dans la cave. Aussi pourriez-vous créer un puits de lumière en ouvrant simplement le plafond de la cave. S’il est impossible de créer ces ouvertures, optez pour l’éclairage électrique.

Choisissez donc un éclairage puissant qui prendra en compte toute la pièce. Si vous souhaitez un doux éclairage, installez alors les lampes de table ou de sol dans les coins de la pièce. Prêt pour y vivre, vous pouvez même y aménager une buanderie pour plus de confort selon sa superficie et vos propres conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page
shares