Comment installer un sas d’entrée ?

N'hésitez pas à partager !

Participant à l’amélioration de l’isolation et à la protection du bâtiment contre les intempéries, le sas d’entrée constitue aussi un espace de repos aux propriétaires puis aux visiteurs. L’installation de cette véranda d’origine japonaise s’avère facile quand le plan fourni est strictement respecté.

Qu’est-ce qu’un sas d’entrée ?

Semblable à une véranda, le sas d’entrée est un espace souvent vitré et fermé placé devant la porte d’entrée. En effet, il est le résultat d’une extension de la maison, il sert d’abri en cas de pluie, en hiver il garde la chaleur et pendant l’été, l’air frais. Ce type d’entrée répandu de nos jours existe sous divers modèles, car il est pratique. Il joue un rôle d’isolant, car il limite les filets et les courants d’air sous la porte d’entrée.

sas d entrée

Cependant, l’installation d’un sas d’entrée nécessite le respect de quelques règles administratives. Il est donc conseillé de faire une déclaration de travaux auprès de la mairie si le sas doit faire 20m2. Passé cette dimension, une obtention de permis de construire s’impose. En bois, en aluminium ou en PVC, il est possible de construire vous-même votre sas. Si vous en êtes incapables, confiez simplement la construction à un spécialiste.

La construction d’un sas d’entrée passe par le montage de celui-ci, puis à sa fixation au logement. Le sas d’entrée en kit est le plus conseillé, car il s’adapte facilement à la configuration de la maison. Aussi faut-il acheter un sas en kit de porte d’entrée de qualité selon la matière voulue (bois, PVC ou aluminium). Assurez-vous que tous les outils essentiels pour le montage y figurent. Passez ensuite au montage en respectant rigoureusement toutes les étapes indiquées à cet effet par le fabricant.

Les étapes de la construction d’un sas d’entrée

En premier lieu, installez la sablière en appliquant un joint d’étanchéité en silicone le long du châssis de fenêtre. Vissez en dessous de celui-ci la sablière à chaque 60 cm, puis 15 cm au niveau des extrémités. Pour un travail facile, gardez la sablière par des serres jointes avant de la fixer.

Retenez que le principe de montage est le même suivant le montage du sas d’entrée. À 600 mm d’intervalle, fixez à la sablière les crochets de gouttière et garantissez-vous qu’ils y sont bien mis. Pour finir le montage de cet assemblage, implantez aux extrémités les capuchons et ensuite la parclose du bas puis le tuyau de rejet.

Suivant le plan de montage, installez maintenant dans les fentes de la sablière les chevrons de la panne faîtière ou du solin. Immobiliser les extrémités de chaque chevron avec l’outil de fixation fourni dans le kit.

Si le sas d’entrée en kit choisi est en PVC, fixer les capotages avec un maillet pendant que vous installez les panneaux.  Après l’installation des panneaux, encastrer à l’aide d’une clé de 13 mm les capotages intérieurs. Chaque panneau dispose d’un numéro correspondant au plan recommandé. Il est donc nécessaire d’en tenir compte pour l’implanter dans le bon secteur. Il en est de même pour la face extérieure. Le choix du toit du sas (victorienne, double pente, etc.) se fera en fonction de votre gout.

Le vitrage du sas d’entrée est aussi un élément indispensable dans le processus d’installation. Vitré, le sas apporte de la luminosité à la maison. Le plus intéressant serait de le doter d’une baie coulissante pour rendre le passage facile. Une fois l’installation terminée, pensez à l’isolation puis à l’étanchéité du sas selon les recommandations du fabricant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page
shares